Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 13:04

2911840052_e64b59f0dc.jpg

 

 

C'est un anniversaire aujourd'hui

Où du moins ça aurait pu l'être.

Un an, ça passe vite et pourtant,

Lentement,

L'amour a changé de camp.

 

Mon coeur a fait le tour

Plus de 365 fois

De son cadran lunaire

Et comme toujours

Il est épris

Mais plus de toi.

 

Bien sur l'oubli

N'est pas encore de mise

Mais je sais où j'en suis

Ne crains pas la méprise

 

Et même si ta voix le fait toujours battre

C'est un autre qui l'affole

 

Mes certitudes sont indécises

Et je ne peux m'empêcher de me faire belle

L'idée de ne plus être celle

Qui te fait vibrer

Est-ce du vice ou de la fierté

Je veux voir tes yeux briller

 

Il y a un an, mon prince charmant

M'a enlevé sur son destrier

Et même si on a galéré

Mes souvenirs sont doux et intacts

Pour toujours j'aimerais ton sourire

J'ai un peu le trac

Ne te moques pas.

 

Mon coeur, mon corps et mon âme

Sont désormais dans d'autres mains

Mais qui sait de quoi sera fait demain...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 09:39

 

5103735173_a7a9d9f275.jpg

 

 

Un baiser tendre qui s'éternise

 

Un mot doux glissé à l'oreille endormie

 

Une caresse légère juste pour le plaisir

 

Une pensée secrète qui nous ferait sourire

 

Un regard entendu plein de sous-entendus

 

Un geste affectueux naturel et discret

 

Un cadeau subtil offert sans raisons

 

 

L'amour est au sexe l'orgasme d'une relation

 

Absent, il manque, cruel maladie du coeur

 

 

Il n'en faut pas plus pour songer à l'erreur

 

 

La passion s'évapore elle-même si elle n'est pas alimentée

 

D'amour, d'eau fraîche et d'un brin de liberté

 

 

 

L'amitié dans un lit c'est un amour de vacances

 

Limité aux envies et sourd d'inconséquences...

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2011 5 26 /08 /août /2011 23:31

257328634_42b993a5d6.jpg

 

Il est minuit trente-trois et je m'éveille seulement

D'un long sommeil abrutissant

 

Les draps sont tièdes de sa chaleur

Mon corps rempli de son odeur

Un cocon bienfaisant

 

La lune peut bien nous espionner

Elle ne se fera qu'une vague idée

Du plaisir de nos peaux liés

 

Une alchimie décomplexée

Rythme nos ébats

Une sensation de liberté

Enivre ce faux combat

 

Je ne cherche qu'à m'abandonner

Dans l'emprise de sa chair

Mais déjà le rêve est brisé

N'en reste que le goût amer

 

Car pour vraiment s'apprécier

Il faut plus qu'une osmose charnelle

Et si aucun de nous ne ment

Bien vides restent nos étincelles

 

Un constat triste et lucide

Je manque de sentiment

Et mon coeur qui tourne avide

Se rappel à mon tourment...

Partager cet article
Repost0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 11:44

2734772230_dbda05cddc.jpg

 

A la recherche d'un toi tu

Qui n'oublierait cependant pas le moins je

Dur de trouver mieux

Que celui qu'on a tant aimé

 

La comparaison est facile, futile

Et n'aide pas vraiment à avancer...

 

Mieux vaut un nombril intouchable

Qu'un autre trop envahissant

 

A quoi bon être un rubik's cube

Si personne ne cherche à en trouver la clé

 

Tel est l'ironie de mon sort jeté

 

Où est partie la passion d'un corps à corps éperdu

Le frisson et le encore d'un homme mordu...

 

Cupidon est peut-être en vacances mais il ne m'a pas oublié

Derrière ma porte se présente une surprise bien agréable

C'est pourquoi je pose le stylo sur un coin de table

 

Chut!

Ce soir c'est intense...

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 00:16

5035013339_9ba62a3e23.jpg

 

 

L'incontinence ainsi stoppée

Et l'optimum continuité

Du flux est vital.

 

Id qui se prend

Un K.O, back to pink

Genre destockage de crack

Si Tintin passe dans le coin

Et tout à trac je délivre

L'essence, même sans jouissance

Chut! Regarde cette flagrance

Délicatement obscène

 

La mise est de rigueur

Sur la Seine outragée

 

Tendres, un baiser ne saurait

L'être plus que lui

 

Et oui c'est reparti!

Car la rivière est loin d'être calme!

 

Et sur le radeau médusé

Les prétendants boivent la tasse


La poissonnière n'est plus si fraîche

Qu'elle le sera...

Partager cet article
Repost0
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 14:02

moi-copie-1.jpg

 

 

Si le but du bouche-trou

Est de ne pas laisser d'ouverture

Faut-il être sage ou fou

Pour combler l'issue impure?

 

Pense, pense, pense!

 

Mon oui à moi nie le non

Imprononçable de surcroît

Défaut dû à l'extinction

De mon improbable voix

 

Aïe ça chauffe!

Ca brûle même

Malgré la suprême magie

Mes mains ne sont pas crèmes

Plutôt noires de suie...

 

Te connaissant

Tu ne peux comprendre

La clé est un symbole

Celui d'une porte à prendre

Mais la déclinaison rigole.

 

Pleurera bien qui pleurera le dernier

Je ne fais pas la course tu sais

 

Mon souffle enfumé

Parfume l'air saturé de méandres

Si je joue l'éthérée

C'est que la brume m'aveugle

Et la buée qui se forme n'est pas saine

 

Alors, hautaine contre haut teint

Bronzé contre blancheur virginale bafouée

 

Je discerne mon injonction

Et consomme ma déception contrôlée...

Partager cet article
Repost0
25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 20:59

 

 

2.6.-gothique-7.jpg

 

Je hais les hommes, et je refuse que ce terme ne soit usité que pour les hommes méprisant les femmes

Je décide de me l'approprier, en tant que femme méprisant les hommes.

 

Désolé messieurs

Où pas, car au fond vous vous en foutez

Bien sur.

 

Et je n'ai pas l'intention de faire un remake

Du féminisme.

Je réalise juste.

Et c'est totalement personnel,

Je ne demande à personne d'être de mon avis, et ne demande l'avis de personne en fait.

 

Et qu'on ne me sorte pas la rengaine

Je veux pas qu'on me plaigne

Je crache juste mon dédain ce soir

Un vomi de plus sur le buvard...

 

Jusqu'ici peu de mépris

Envers les hommes, un vieux déni

Mais la haine déborde enfin

Dans ma tête un nouveau refrain

 

Après les coups et les mensonges

Après les fous et ceux qui rongent

De l'intérieur, mon coeur détruit

Manquait plus que celui qui fuit

 

Ma confiance en moi plus basse que terre

Mord encore une fois la poussière

 

Mais!

Il était temps que je revois mes ambitions

Elle seront paternelles, libérées du superficiel

Au fond j'étais sûrement trop exigeante

Trouver un homme qui me plaise

Et qu'en plus il m'accepte comme je suis

Et veuille partager ma vie...

Ha ha ha quelle folie!

 

Non désormais je veux juste trouver

Un bon repère pour mes enfants,

Et je me contenterai d'amants

 

Je ne me laisserai plus berné

Par quelques mots doux bien brodés

 

Il m'a fallu du temps pour comprendre

Mon coeur plus jamais ne sera à prendre..

 

Jusqu'au prochain salop...

 

 

 

Image en provenance de chez DEXTER

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2010 2 12 /10 /octobre /2010 23:02

5063527438_ca61b8884d.jpg

 

 

 

Mais c'est, bien sur!

Ha! Et moi pauvre conne!

Mais non!

Enfin Céc' tu comprend rien!

 

T'es pas faite pour les mecs bien!

Tu connaîtras l'amour

Encore et toujours

Le puissant le vrai

Celui qui te dévaste

Te transporte et t'obsède

Mais ton coeur est vaste

Et souvent il cède

 

De coups de foudre en éclair

Et d'orages en tornade

Si tant est que cela soit réciproque

Garde toi bien de retomber en cloque!

 

Ne t'attache plus

Ce n'est pas fait pour toi

Un d'aimé, 10 de cul

Ouaip! Chouette constat!

 

Don Juan n'a qu'à bien se tenir

Car j'ai l'intention de lui faire de l'ombre

Peu importe le nombre

 

Pas n'importe qui

Quand même je me respecte

Mais quand j'en ai envie

La couette est toujours prête

 

On me traite de salope?

Tant mieux au moins j'existe

Allez hop une tite clope

Ce soir je me la joue triste

 

Je finirais seule bouffée par les vers

Retrouvée par des bergers allemands

Destin glauque ... mais ta gueule!

Caliméro fout le camp...

 

Je crois que je vais me mettre au vert un moment

Car mon coeur pleure et c'est pas souvent

 

Au moins il est toujours en fonction...

Je vais quand même lui chercher une bonne camisole

Marre que dès qu'on l'effleure, il s'affole

 

Une célibataire endurcie

Voilà ma prochaine étape

Les hommes c'est pour la nuit

La journée seule je suis cap

 

N'empêche que j'aimerais connaître le sale con

Qui un jour m'a donné, dans la vie cette fonction...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 17:44


Sisyphe I par cantil



Comprend-tu la base de ses cils?
Sais-tu qu'elle phrase assassine?
Sais-tu combien elle est habile?
Sais-tu comme elle est fragile?
Sais-tu qu'elle est indélébile?
Comprend-tu ce qui la fascine?

Sais-tu lire son sourire facile?
Sauras-tu faire face à son côté pile?
Verras-tu comme elle se mutile?
Là voudras-tu comme copine?
Ou seulement à coups d'épines?

Est-ce simplement une utopie?
Où bien un mauvais esprit?
Toi et moi est-ce pour la vie?
Où juste un désir qui nous lie?
La fin sera-t-elle dans mon lit?
Catin d'une nuit mais qui se nie

J'aimerais tant que cette poésie
T'ouvre les yeux, que tu me fuis
Même si ma première envie
Est d'être dans tes bras blottie...

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 13:25





4170310364_6548da3e03.jpg




Me voilà partie pour un an de célibat,
J'en vois qui rit, vous n'y croyez pas?

J'aime les défis et les luttes,
J'aime les défis dotés d'un vrai but.

Ça peut paraître étrange,
Mais pour ceux qui me connaissent,
Souvent les dérangent,
Mes histoires je le confesse.

Je ne suis pas nymphomane 
Et pas non plus mythomane
Même pas vraiment belle
Et encore moins sensuelle!

Je rote comme un mec
C'est plus fort que moi
Quand je bois c'est cul sec
On peut compter sur moi!

Les hommes je les dragues
Et rarement l'inverse
Je vous racontes pas de blagues
Et je ne suis pas perverse!

C'est une petite vengeance
Sur mes échecs passés
Ou dans les premières danses
Je leur faisais pitié!

Je connais leurs vices
Leurs failles et leurs désirs,
Et c'est un vrai délice
Pour moi de les séduire...

Beaucoup ne me plaisent même pas
Je consomme et je jette
Surtout ne croyez pas
Que c'est juste une compèt' !

Car de tout mes échanges
Je garde un souvenir
Quelquefois bien étrange
Mais souvent des délires!

Seulement voilà à force,
Je me perds et me noie
Quand la romance se corse
Et que mon coeur y croit

C'est quand je lâche prise
Qu'alors je me rends compte
Qu'en plus d'une remise
Je leur offre l'acompte!

Et c'est sans parachute
Que je tente le saut
Et marque les plus beaux buts
Dans le camps des salops!



Alors pour 2010, une seule résolution,
Finie d'être complice, de mes foutues pulsions
Même si c'est un supplice, j'ai d'autres ambitions
Et au moment propice, je trouverais le bon!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Cecyle
  • : Quelques moments de ma vie en poésie, les bons, les mauvais...tout ce qui me passe par la tête!
  • Contact

 

Hey salut!

Bon à savoir

 

 

Entre CE QUE JE PENSE,

CE QUE  JE VEUX DIRE ,

CE QUE JE CROIS DIRE,

et CE QUE JE DIS,


et CE QUE VOUS VOULEZ ENTENDRE,

CE QUE VOUS ENTENDEZ,

CE QUE VOUS CROYEZ COMPRENDRE,

CE QUE VOUS VOULEZ COMPRENDRE,

ET CE QUE VOUS COMPRENEZ,

il y a au moins neuf possibilités de

NE PAS S'ENTENDRE. 


 
Bernard Werber

Ma fil aux os phy

 

 

  

      Un but ne parait

 

  jamais

 

plus loin  

 

que lorsqu'on

 

n'essaie pas

 

de l'atteindre          

 

 

 

 

 

 sceau1

http://www.copyrightdepot.com/cd12/00048921.htm

bonial – horaires et promos – moins de co2