Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 14:58

4032412503_d0739764ca.jpg

 

Et pourtant il le fallait

 

Certains mots ont une tendance à se bloquer

Au fond de la gorge nouée

 

Un mal nécessaire à combattre

Car si le silence est d'or

Certains sont à réveiller

Pour grandir en paix

 

Etaient-ce les bons?

Les as-tu compris?

 

Ces larmes dans tes yeux

Sont des pépites rares

Faut-il les cultivées?

Soulagent-elles des maux

Où les enferment-elles?

 

Si ton âge est celui de l'insouciance

Les adultes en ont décidés autrement

Et je ne sais si j'ai tort ou raison

Mais la mienne m'a dictée

De briser ce mur qui nous sépare

 

Rien n'est naturel mais sommes-nous faux pour autant?

 

L'impact est impossible à mesurer

Mes choix ne sont que les miens

Et même si tu est le principal concerné

Ils n'appartiennent qu'à nous

De les assumer.

 

Et la suite de l'histoire

Nous apprendra l'humilité

De nos certitudes

Car oui mon fils

La vie est rude

 

Ce n'est pas moi qui te ferais croire le contraire...

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 21:27

 

1595827349_11e25cdea2.jpg

Charabia ou formule magique?
Phrasé tribal ou pensée onirique?
Litanie apocalyptique
Déclic psychédélique

Je dis pas ça parce que c'est mon chouchou
Mais cette lueur dans ce regard doux
Invite au sourire du cœur
D'un auteur pas triste de bonheur

Ma deuxième rencontre avec un ange
Que certains trouveraient étrange
Enfermés dans leurs mondes imaginaires
Une aura baignée de lumière les éclairent

Sentiments confus à leurs contacts
Mon âme biscornue soudain se décontracte
Et s'apaise...

L'abysse de leurs yeux chargés de mystères
Éveille un je-ne-sais-quoi salutaire

Peut-on racheter ses erreurs?
Ces êtres innocents empreints de pudeur
Semblent l'affirmer silencieusement
Et moi j'aime y croire... tout simplement

Partager cet article
Repost0
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 20:14

5019743259_42237f32f8.jpg

 

 

Et même si les autres veulent pas

On s'en fout

Parce que chez moi 1+1 = 3

J'invente rien c'est pas de moi

 

Vous faites pas des films

C'est une idée qui passait par là

Même si je suis jeune

La question ce n'est pas

L'âge qui fait le larron ni la foire

A moins qu'on soit marron

Et qu'on ait soif de déboire

 

Tiens c'est drôle ça!

Vlà un mois que j'ai pas écrit et c'est le premier sujet qui me vient en tête...

Aïe je vais encore finir carpette

 

Je suis sur mon ptit nuage

Alors bien sur je délire

Quoi, comment ça je soupire?

 

Vous voulez entendre un secret?

Alors approchez-vous!

Encore! Un peu plus près...

 

Y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, non?

 

Et j'ai beau être stupide

Je reste lucide

L'idée s'est incrustée et fais son chemin

Sans être pressé... l'avenir nous appartient!

 

Je reprend la plume et le zigzag de mes pensées

Je sors de la brume des pièces muselées

Mon puzzle avance, lentement assurément

Exhumant mon insouciance, pianotant le présent...

 

Me revoilou!

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 20:53

DSCF2689 

 

 

 

Quand tu seras plus grand tu pourras:

 

Pas payer d'impôts et être à la rue

Payer des pots à des morues

Fumer des clopes et te gaver de coca

Fumer St Trop à la coke ha!

Draguer des meufs et les jeter

Narguer les keufs et disjoncter

Sauter des rochers dans les vagues

Fouiller des poches et piquer des bagues

 

Tu pourras:

 

Mentir aux gens et les arnaquer

Partir sans argent et puis mendier

Vivre au RSA et boire pour oublier

Mourir du Sida dans le noir d'un grenier

Être facho et vénérer Hitler

Etre un salop et détester ta mère

 

Tu pourras:

 

Rouler des brêles et offrir des doses

Porter des jarretelles et faire une overdose

Taguer des bunkers et squatté la prison

Droguer des mineurs et tuer leurs rejetons

 

 

 

Tu pourras faire tout ça quand tu seras grand

Sans demander la permission à maman

Tu pourras être un gangster, un voyou, un connard

N'empêche que j'espère qu'tu choisiras une autre histoire...

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 10:26

 4778922356_117cfa09ce.jpg

 

 

 

J'ai dans la rétine

Une fine poussière

Qui m'assassine

Et me fais misère

 

J'essaie les larmes

Pour m'en débarrasser

Pourtant elle s'acharne

Elle est sans pitié

 

Ma barrière cillée

Fais mal son travail

En laissant passé

Ce flot de détail

 

Je respire un coup

Bien sur c'est inutile

Se joue sur mes joues

Un spectacle futile

 

A quoi bon verser

Ces gouttelettes stériles

Cela ne fait qu'empirer

La déprime facile

 

Bien sur le retour à la case des parts

Ramène à la cour de mondes espoir

Mais ni pleurs ni chéris ne pourront m'aider

Et ni peurs ni soucis ne se font prier

 

Un jeu sans je mens

Et toujours la guigne

Serais-je une ma sans man

J'ai besoin d'un cygne!

Partager cet article
Repost0
19 février 2010 5 19 /02 /février /2010 08:31

3616982656_6a235727d9.jpg

Mon petit, c'est le jour et la nuit
Et aussi gens qui pleure et kiri
Une tête de mule
Au sale cas raz que terre
Jamais il recule
Devant ma colle erre

Un sourire d'ange
Au regard de démon
Drôle de mélange
Et grande mission

Toujours sur le fil
Entre bien et mal
Loin d'être facile
Souvent très brutal

Comment canaliser
Sa joie de vivre
De peur de l'écraser
Et qu'un jour il s'en prive

Pro sa vocation?
Non non non
Petit bout de gare sont
Mais sacré ambition
Une grosse pression
Sang droit à la dépression

Pour les ducs action
J'ai la thé au riz
Mets à la maison
Ca devient boue chérie
Pas assez de pas science
Pour vraiment l'applique hey
Une un con pet anse
Qu'on m'a un cul quai

Comment faire une croix
Sur son passé
J'essaie et j'y croie
Mais dur d'avancer
Sans mots d'elle ni repères
Une vraie gale ère

Je dépasserai
M'écrin te et des monts
Et construirai
Sans pré tension
Pour y recréer
Deux nous vais le fond d'actions

Je ne reproduirai pas
Ce que j'ai connue
Faut le, je ne suis pas
Lac sis te non plus
An dit cap c'est ça
Pas serré voulu...

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 19:10

Il est des dates qui nous marques au fer rouge,

 



Le 11 juin 2002 mon petit Killian est né.
Mon enfant ,mon bébé,mon premier,
Tout a si mal commencé...

Tu es arrivé à 7mois et demi de grossesses,
Suite à des douleurs dans le dos,
Arrivée à l'hosto 30 min avant que tu naisses,
La première fois que je t'ai vu c'était en photo...

Car dès que tu es né,direction néonat',
Tout petit tu étais, déjà fallait que tu te battes,
T'accrocher à la vie, tu l'avais bien compris...

Je n'ai pas su t'aider,
Je n'ai pas su t'aimer,
Moi qui pensais que ça serait inné,
Je te voyais comme un étranger.

Comment avais-tu pu te créer en moi,
Alors que je ne te reconnaissais pas?
Petite chose fragile,j'avais peur de te casser,
Et puis tous ces fils auquels tu étais reliés,
Me faisaient flippé...

Pendant 1 an on a vécu ensemble,
Je te l'avoue avec toi, je n'ai pas été tendre...
Je te donnais à manger,te lavais, te changeais,
De manière machinale, pour moi c'était normal.
Aucun câlins et aucuns mots d'amour,
Je n'ai su te donner si ce n'est un peu forcé...
Pour que les gens autour,
Cesse de me juger...
Ce n'était pas naturel, je sais que tu le sentais,
Mon enfant, jamais je ne me le pardonnerais...

C'est pourquoi je t'ai fuis.

Le jour ou j'ai quitté notre appartement,
Obligée de retourner vivre chez ma maman,
Je t'ai confié à ta mamie,
Aujourd'hui me voilà bien puni.
Obligé de me battre pour un jour espérer,
Que tu vienne vivre à mes côtés...

On me dit que j'ai pris la bonne décision,
Qu'à ce moment je n'avais pas d'autres solutions,
Mais je sais que je ne pourrais jamais me pardonner,
De lâchement t'avoir abandonner...

C'est pourquoi je n'ai pas le droit de me plaindre,
Et que toute ma vie je ne cesserai de craindre,
Les nombreuses répercussions,
De mon abandon,
Sur ta vie, ta santé, tes choix,
Je ne cesserais de me demander ma part dans tout cela...

Je ne peux rattraper tout ce temps perdu,
Et je redoute le jour ou tu ne m'aimeras plus...




Partager cet article
Repost0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 14:29

Mon petit ange,mon bébé,
Jamais je n'aurais imaginé,
Qu'à ce point tu puisses me manqué.
Tes sourires,tes câlins,
Tes colères, tes chagrins,
Me rappelle que sans toi,
Je ne suis rien.

Je me sens vide,
Au plus profond de moi,
Car ce besoin avide,
De te serrer dans mes bras,
Me crève le coeur et m'obsède.
Je sens que peu à peu mon corps cède,
J'ai du mal à respiré,
Quand vers toi se tournent mes pensées,
Mon petit ange, mon bébé,
Jamais je ne te lâcherais...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Cecyle
  • : Quelques moments de ma vie en poésie, les bons, les mauvais...tout ce qui me passe par la tête!
  • Contact

 

Hey salut!

Bon à savoir

 

 

Entre CE QUE JE PENSE,

CE QUE  JE VEUX DIRE ,

CE QUE JE CROIS DIRE,

et CE QUE JE DIS,


et CE QUE VOUS VOULEZ ENTENDRE,

CE QUE VOUS ENTENDEZ,

CE QUE VOUS CROYEZ COMPRENDRE,

CE QUE VOUS VOULEZ COMPRENDRE,

ET CE QUE VOUS COMPRENEZ,

il y a au moins neuf possibilités de

NE PAS S'ENTENDRE. 


 
Bernard Werber

Ma fil aux os phy

 

 

  

      Un but ne parait

 

  jamais

 

plus loin  

 

que lorsqu'on

 

n'essaie pas

 

de l'atteindre          

 

 

 

 

 

 sceau1

http://www.copyrightdepot.com/cd12/00048921.htm

bonial – horaires et promos – moins de co2