Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 01:23

DSCF6965.JPG

 

Et quoi écrire encore?

Les mots fuient ma ve

Telle une pluie que je tenterais de retenir

Au creux de mes mains

La cascade me submerge

Et ne trouve plus de fin

Dans un style haut stylé

 

L'amour chasse-t-il l'inspiration?

Les précédents enfantaient des rimes fécondes

Mais avec lui je ne tourne plus ronde

Alors telle une première, le trac aux doigts

Je rumine les verbes qui chuchotent en moi

Et le plaisir revient, doucement se pose

Mes nouvelles émotions, mon inédite prose

 

Le sourire aux lèvres, je repousse mes limites

Et tire les phrases à ma sève, de plus en plus vite...

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2011 1 19 /12 /décembre /2011 06:00

DSCF7062.JPG

 

Comment sait-on que l'on est amoureux?

Et je ne parle pas de l'état, bref et intense

Par où commence bien souvent une romance...

Je parle de l'amour qui dure

Qui ne résonne pas comme une blessure

Qui ne laisse pas béant et morose

Lorsque de l'être aimé on a pas sa dose...

 

Il s'est envolé mais moi à ses côtés

Je ne touche plus le sol

Mes pensées accompagnent chacun de ses pas

Nos châteaux en Espagne, au fond de moi j'y crois

 

Plus de peur ni de doutes

Presque une sérénité

Et même si nos routes

Se sont séparées

J'ai le coeur qui en douce aspire à le retrouver...

 

Voilà que je rime à l'eau de rose

Pour ceux que ça saoule

Je vous offre le gîte

Car si l'abus d'amour

Ne trouble pas la conduite

On n'est jamais à l'abri

D'une mémorable suite...

 


Partager cet article
Repost0
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 23:55

DSCF6731.JPG

 

 

Sur les rives de l'oiseau sacré dort le fleuve apprivoisé.

Vois ces corps dérivés sans à priori, ils créent des étoiles,

Filant sur les métamorphoses ralenties.

Mais ta mort ne signifie pas la fin du fil! Fausse idée refilée par simplicité.

Car le fleuve charrie le tapis d'or riant comme des enfants.

Fantaisie indiscipliné, que le spleen répand en cascade. La saison des moues sans entrain approche.

C'est une muse iconoclaste sans son temps plié, une ondée qui pousse l'envers sur son passage à se courber.

Si court, si vite, si intense! Distorsion grisante, la fluidité de l'eau affleurant les roches érodées, a laisser l'empreinte d'un bonheur qui ne fait que débuter.

Car aussi vrai que dans l'étincelle réside la lumière, demain a déjà enfanté d'hier...

 

 

 

Texte écrit en duo avec mon amoureux...:)

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2011 4 08 /12 /décembre /2011 11:45

Mots à placer: colon, brouette, morose, fillette, constiper, drôle, métamorphose, lanterne, cucurbitacé, avion, ascension, monde, canard, bateau,distancer, putain.

 

 

Cecyle:

 

Il était un canard WC et une fillette constipée.

C'est drôle, lui confia-t-elle, jamais je n'aurais cru que même cuit, un cucurbitacé fut si long à digérer.

Mon colon se fait distancer au concours de brouette et me voilà lanterne rouge!

C'est un peu bateau, répondit le canard, dans ce monde où l'ascension est une métamorphose, moi mon kif c'est quand l'avion fait plouf!

Discours de sourds nauséabonds...

Mais conclusion intelligente.

On peut bouffer des mots roses, c'est pas pour autant qu'on va en chier des putains d'idées noires!

 

DSCF6879.JPG

 

Olive:

 

Constipée par cette drôle de blague, je me métamorphose en dague!

Mon colon ne veut accepter cette offense, alors bien que morose je pense!

La fillette qui m'aime freine mon ascension.

Son monde n'est que mort, il me faut un avion!

Quelle brouette saura me ramener vers le beau?

En aucun cas un bateau-canard!

Putain, ma lanterne frôle le cafard!

Je vais penser à des cucurbitacés, histoire de ne pas me laisser distancer!

 

DSCF6888.JPG

 

Manu:

 

Un jour, dans la ferme d'à côté, une fillette trouva un colon.

Il avait l'air morose!

Se tournant vers lui, elle demanda:

-Dis donc colon, tu as l'air constipé, est-ce suite à ta métamorphose en canard?

Il lui répondit une chose ou deux, je ne sais plus, mais je crois que c'était cela:

-Tu trouve ça drôle, fillette?

J'ai trouvé une lanterne magique, mon voeu?

Etre une brouette, mais c'est pas chouette, bateau non plus!

Cucurbitacé n'est pas bon pour un colon, alors, pour quitter ce monde, je lui ai demander de me transformer en bateau pour la mer, en avion pour l'air, j'ai pu faire les deux!

L'ascension pour le distancer putain!

Ca fait du bien...

 

Julien (mon amoureux voyageur):

 

Sur la berge molle, des colons moroses s'enlisent.

  -"Sergent! Même les canards arrivent à nous distancer!

-Putain! Les gars, un peu de nerf, on est pas des cucurbitacés."

 Mais l'espoir vacille, de la gadoue jusqu'au genou, ils avancent péniblement, on dirait des lanternes constipées, ça pourrait presque être drôle!

Et c'est souvent comme ça!

C'est au moment où l'on s'y attend le moins que la métamorphose s'annonce.

C'est parfois un avion qui décolle où encore le coeur d'une fillette.

C'est comme le monde sur une brouette.

On perd prise et c'est l'ascension, on baisse les bras et c'est la révolution...

 


 

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 11:57

4753676243_def6c0541b.jpg

 

 

Le temps passe si vite quand on est heureux!

Bon je sais, ça fait un peu cucul la praline, je suis navrée ça me ressemble pas, mais ces derniers temps m'ont changée, excusez-moi...où pas!

L'inspiration vogue dans d'autres cerveaux que le mien, trop envahit du bonheur auquel je goûte et savoure chaque jour!

Bon, vous me direz y a pire comme excuse!

N'empêche je m'en veux un peu, je vous néglige mes aminautes!

Mais, entre mon travail à la mission locale, mes enfants, mes ami(e)s et mon amoureux...

Un sacré emploi du temps!

Bref!

Je dirais bien que je vais tenter de me libérer un peu plus de temps pour rattraper mon retard, mais j'ai remarquer que je n'y arrivais pas trop pour le moment!

Alors plutôt que faire des promesses que je ne peux tenir, je vais faire de mon mieux, autant que faire je peux!

Je vous remercie pour vos gentils commentaires qui me montrent que vous ne m'oubliez pas!

Plein de bisous à tous et je vous souhaite le meilleur!

A très vite!

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 23:56

P4030599.JPG

 

 

Elle était la lumière des soirs

Où mes idées broyaient du noir

Douce présence sur mes genoux

D'un coup de tête sur ma joue

Elle chassait les vilaines souries

Qui dévalaient mon visage

Elle léchait mes larmes et mes soucis

Et me noyait dans son pelage

 

Dans mes bras elle s'est endormie

En ronronnant confiante et sereine

Nougatine a finie sa vie


Mon étoile filante couleur d'ébène

Repose en paix en compagnie

De mes ptites minettes souvereines

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 13:04

2911840052_e64b59f0dc.jpg

 

 

C'est un anniversaire aujourd'hui

Où du moins ça aurait pu l'être.

Un an, ça passe vite et pourtant,

Lentement,

L'amour a changé de camp.

 

Mon coeur a fait le tour

Plus de 365 fois

De son cadran lunaire

Et comme toujours

Il est épris

Mais plus de toi.

 

Bien sur l'oubli

N'est pas encore de mise

Mais je sais où j'en suis

Ne crains pas la méprise

 

Et même si ta voix le fait toujours battre

C'est un autre qui l'affole

 

Mes certitudes sont indécises

Et je ne peux m'empêcher de me faire belle

L'idée de ne plus être celle

Qui te fait vibrer

Est-ce du vice ou de la fierté

Je veux voir tes yeux briller

 

Il y a un an, mon prince charmant

M'a enlevé sur son destrier

Et même si on a galéré

Mes souvenirs sont doux et intacts

Pour toujours j'aimerais ton sourire

J'ai un peu le trac

Ne te moques pas.

 

Mon coeur, mon corps et mon âme

Sont désormais dans d'autres mains

Mais qui sait de quoi sera fait demain...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 23:17

Mots à placer: Marmaille, giratoire, plaquettes, vertige, vache, courage, orage, espoir, beauté, pharmacienne, bière, démangeaison, salsifis, pistil, lunette, ornithorynque.

 

 

 

3096039883_0735a44b6d.jpg

 

 

 

 

Cecyle:

 

Un orage de toute beauté éclata dans ma tête.

Prise de vertige devant la pharmacienne, je ressens ce que doit ressentir un salsifis dans un bocal.

Figée et consciente de n'être qu'une entrée en matière.

Elle me tend la plaquette de médocs censée calmer la marmaille qui braille dans mon cerveau.

La vache!

Je ne sais pas si c'est son parfum de pistil de rose qui me donne l'impression d'être sur un giratoire...

Toujours est-il que je gerbe ma bière à ses pieds.

Une furieuse démangeaison m'irrite la gorge et c'est avec courage et espoir que je lui dis à demain.

J'ai commandé une nouvelle paire de lunettes, marre de voir partout des ornithorynques...

 

 

Olivia:

 

-Qu'est-ce que c'est que cette démangeaison?

Lunette ou pas, je vois cette beauté comme un orage qui s'abat sur moi!

-Tu manques de courage!

La marmaille n'est pas aussi vache que tu le penses

-Tu dis n'importe quoi!

-Prends ta bière, et ne perds pas la tête avec tes délires!

-Quitte à dire n'importe quoi, sache qu'un ornithorynque ne sera jamais aussi sage qu'une pharmacienne pleine d'espoir!

-Mais pourquoi ne respecte-t-on pas le sens giratoire de nos pensées?

-Peut-être parce que nos plaquettes nous donnent le vertige...de l'amour?

-Stoooop! Tout ça c'est des conneries! Je dis salsifis et pistil et j'ai gagné!!!

 

 

Nono:

 

Sens giratoire, plaquettes de frein....

Vache de vertige!

Courage, Orage!

La pharmacienne boit sa bière, Ô la beauté de ses démangeaisons!

Sur la lunette des chiottes, la marmaille de l'ornithorynque fume le salsifis coupé au pistil des fleurs...

Et l'espoir renaît!

 

 

Manu:

 

De mon manque de plaquettes un médecin me dit: Courage!

Va traire une vache à bière.

Quelle beauté!

Cette pharmacienne en forme de pistil.

"Pardon madame, je voudrais une vache à bière!"

A travers ses lunettes, un espoir, une lueur, que dis-je!

Une démangeaison.

Pris de vertige, je quitte cette pharmacie, au coin du carrefour, un sens giratoire.

Il fait orage dehors, un bus plein de marmaille écrase un ornithorynque qui mangeait un salsifis.

Voilà, c'est moche, oui je sais, mais moi, j'ai une vache à bière...

 

 

Jérôme:

 

 

Moi, petit marmaille vache et empli de courage, partait en quête dans l'espoir de croiser le dernier ornithorynque de la planète... J'avais tout prévu pour cette incroyable rencontre, de la bière, des salsifis - tout le monde sait que ces animaux en raffolent - mais, soudain, je fut pris des démangeaisons les plus insurmontables ! Du coup, demi-tour au premier giratoire, direction la pharmacienne du village, afin d'y trouver une crème apaisante. Elle portait des lunettes, sa beauté m'en donnait le vertige, à tel point que ses formes me titillaient le pistil... Une fois la crème appliquée, je repartis sur les traces du mystérieux animal car cette femme fatale avait fini sa plaquette....

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 12:23

Juste un ptit mot pour vous remercier pour tout vos coms, et m'excuser de ne pas avoir répondu à tous!

Et puis j'ai beaucoup de retard dans vos textes aussi mes amis du net, pour mon excuse, je viens de me faire opérer des amygdales (ça fait un mal de chien) et je pars ce soir à Paris!

Alors je vais essayer de me rattrapper au plus vite promis!

Gros bisous à tous et à bientôt

 

 

Photo0171.jpg


Il est beau le bouquet que mon amoureux m'a offert hein? ;)

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 14:48

Pense, pense, pense!

Quand je vous disais que la tristesse, les peines de coeur et autres mésaventures amenaient de l'inspiration!

Un peu plus et je regretterais mes foutues dépressions!

Mais non même pas!

Les mots refusent de jongler sous mes doigts, c'est pas que je veux pas mais ils fuient à vue d'oeil

Faut dire que dans mes yeux pas la trace d'un deuil

Où d'un chagrin quelconque...

C'est pas non plus l'euphorie, j'ai bien quelques ptits soucis, mais rien de grave où de si important,

D'ailleurs à peine je bute dedans!

Bon, la santé a vacillé un peu, mais en deux ptites semaines et une bonne introspection, j'ai mis le doigt sur mon déséquilibre, et depuis je ne me sens plus si sensible!

Ha si, je sais je peux vous raconter un truc sympa, j'ai fait il y a quelques jours l'expérience étrange de sortir de mon corps!

J'étais censé faire une sieste, et vlà que je me regarde de haut!

Etrange sensation...

J'ai voulu voir la tête que je faisais mais en voulant bouger, pouf!

Pas de bol, je suis retourné dans mon corps!

Je sais, on pourrait croire que j'ai rêvé, mais moi je suis sur que non!

Autrement je peux vous parler de mes histoires de coeur, si tant est que ça intéresse quelqu'un, au pire ça me fera marrer quand je relirais ça dans un an ou deux...

Alors, pour commencer y a Jojo, qui accompagne parfois mes nuits, c'est mon chouchou, avec lui délires garantis et bons moments au lit...on parle boutons, camions et bonbons...un délice!

Y a Camille aussi, qui vient de me plaquer...entre autre parce qu'il était pas tout seul...

Mais bon, il le savait hein!

Et puis de toute manière je crois qu'on est mieux en copains, parce qu'avec lui c'est fou!

Limite je pourrais terminer ses phrases et lui les miennes, on a cru que ça suffisait pour croire qu'on était amoureux!

Perdu!

Vito bien sur, ne quitte ni mes pensées ni mes rêves, où d'ailleurs en ce moment il prend un malin plaisir à me repousser...

Mais il est toujours là pour m'écouter délirer...

Et mon coeur bat pour lui d'une telle intensité que je suis pas prête de l'oublier...

Et puis il y a lui.

Julien où Sergueï, on s'en fout c'est la même personne, avec où sans l'accent...

Rencontrer une nuit où tout était possible mais rien ne fut nuisible...

Et puis il est revenu, pas pour mes beaux yeux...non, non, non, à ce qu'il m'a dit, mais parce qu'il avait un air dans la tête, paraitrait que je l'ai chanté à notre première fête...

C'est pas mon genre mais bon! :)

Alors il est revenu, 36h exactement, une seconde en vrai, car bien sur c'est passé trop vite...

Un restau sur la place de l'église à Guérande, un cocard à l'oeil gauche qui ne m'empêcha pas de me noyer dans son regard...

Je suis amoureuse, ben oui, il a fallu pour ça que je choisisse un voyageur, qui me dira adieu dans quelques semaines, mais qui vient demain me faire mon papier peint! hihi

Aïe, je sais déjà que je vais bruler mes ailes à son feu ardent, mais qu'importe, c'est ainsi que je vis, que j'aime passionnément!

Voilà vous savez tout (où du moins ce que je veux bien vous dire!) Dans une semaine le monde, mon monde, aura déjà bien changé, et ceci n'est qu'un instantané.

On est lundi après-midi, il fait grand soleil, je vais chercher mon ptit loup à l'école dans 5mn...

Je sais, je sais, c'est pas terrible comme chute mais chut!

Hihi

 

 

D'ailleurs hop! avec la magie du cyber, je répare une terrible erreur! Ben oui, j'avais oublié mes amours de la toile...J'ai nommé un ange et un breton charmeur...Bon, le truc c'est que j'espère que je vais pas avoir d'autres réclamations parce que sinon j'ai pas fini! :p

Bonne nuit les n'amis!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de Cecyle
  • : Quelques moments de ma vie en poésie, les bons, les mauvais...tout ce qui me passe par la tête!
  • Contact

 

Hey salut!

Bon à savoir

 

 

Entre CE QUE JE PENSE,

CE QUE  JE VEUX DIRE ,

CE QUE JE CROIS DIRE,

et CE QUE JE DIS,


et CE QUE VOUS VOULEZ ENTENDRE,

CE QUE VOUS ENTENDEZ,

CE QUE VOUS CROYEZ COMPRENDRE,

CE QUE VOUS VOULEZ COMPRENDRE,

ET CE QUE VOUS COMPRENEZ,

il y a au moins neuf possibilités de

NE PAS S'ENTENDRE. 


 
Bernard Werber

Ma fil aux os phy

 

 

  

      Un but ne parait

 

  jamais

 

plus loin  

 

que lorsqu'on

 

n'essaie pas

 

de l'atteindre          

 

 

 

 

 

 sceau1

http://www.copyrightdepot.com/cd12/00048921.htm

bonial – horaires et promos – moins de co2