Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 15:51

5148756111_e5596dca26.jpg

 

 

 

"Ciel d'orage menaçant, lumineux et bruyant. Y a comme un lion dans l'air, sur ses épaules, le poids de l'atmosphère. Il continu d'avancer, malgré la pluie qui se déclenche, il n'a pas peur mais se plie, esquivant les branches. Il ne sais plus ou il est censé aller, alors il erre sans but, au hasard des carrefours, prend une fois à droite et l'autre à gauche, mais s'il y a un passage tout droit, alors il n'hésite même pas. De temps en temps il s'arrête, inspire profondément, et si le paysage s'y prête, il s'assoit un moment. Il ne pense à rien, où plutôt à tout, à ce qu'il laisse derrière lui, à ce qui l'attend demain, si un jour la route aboutit où si elle s'étire sans fin. Il y a bien longtemps, lui chuchotent ses souvenirs d'une voix de plus en plus ténue, tu étais quelqu'un... Tu avais un nom, un âge, une maison, un entourage. Mais aujourd'hui, que reste-t-il? Si ce n'est un goût amer dans la bouche, un parfum délétère qui te remplit et te touche... L'homme regarde ses mains, elles sont sèches mais comme neuve, s'en est-il un jour servit? Il ne sais plus. Et ne veux pas vraiment se rappeler. Bientôt, une nouvelle vie commencera, pas besoin d'un passé pour cela. Il se relève et reprend son voyage."

 

Je me réveille, la bouche pâteuse, je suis engourdie.

Il fait encore nuit mais il est 7 heures.

Je le revois dans ma torpeur.

Un frisson glace mon échine, la chair de poule sur ma peau dessine des hiéroglyphes.

Perdu, mais les pertes ne comptent pas.

Je le sais bien malgré moi.

Les méandres dans lesquels je nage semble bien se moquer de mon émoi.

Je me sens épuisée, mes forces me quittent.

Je referme mes yeux et me laisse bercer par la musique funèbre de ma respiration.

Pauvre créature, porteuse d'une maladie mortelle.

Je ne cherche plus la rédemption.

Juste la tranquillité. Alors zen.

 

Le mal fait est définitif, lutter n'est plus mon objectif.

Le brouillard m'envahi, dans une tiédeur douce, alors que je fuis devant mes hantises.

Ce froid minéral sur fond de braise animale, voila de quoi je suis composé.

Un glaçon enflammé prend le risque de fondre, et de ne laisser qu'une flaque...

Plus le coeur est gros, plus dure sera la claque.

 

Encore et toujours un sacré mic-mac.

Mes neurones en vrac, je craque...et me braque!

Partager cet article
Repost0

commentaires

O
<br /> <br /> Ton texte si bien écrit est fort et émouvant...<br /> <br /> <br /> J'espère que tu ne parles pas de toi (pour cette maladie?)<br /> <br /> <br /> Bisou Cecyle<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Merci mamzelle, et si je parle de moi, de toi, de tout le monde en fait! :)<br /> <br /> <br /> Cette maladie mortelle, c'est la vie! ;)<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> <br /> j'espère que tu vas bien, que ce n'est qu'un horrible cauchemard<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> je suis en retard sur tout, kiné le matin, le temps passe trop vite<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> bisousma Cybel<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> <br /> Oui ma biche t'inquiète, c'est juste l'art et la manière de se pourrir la vie, quand tout pourrait aller bien...<br /> <br /> <br /> Rien de grave :)<br /> <br /> <br /> Allez zou! File ma sirène overbookée! ;)<br /> <br /> <br /> Bisous<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Le blog de Cecyle
  • : Quelques moments de ma vie en poésie, les bons, les mauvais...tout ce qui me passe par la tête!
  • Contact

 

Hey salut!

Bon à savoir

 

 

Entre CE QUE JE PENSE,

CE QUE  JE VEUX DIRE ,

CE QUE JE CROIS DIRE,

et CE QUE JE DIS,


et CE QUE VOUS VOULEZ ENTENDRE,

CE QUE VOUS ENTENDEZ,

CE QUE VOUS CROYEZ COMPRENDRE,

CE QUE VOUS VOULEZ COMPRENDRE,

ET CE QUE VOUS COMPRENEZ,

il y a au moins neuf possibilités de

NE PAS S'ENTENDRE. 


 
Bernard Werber

Ma fil aux os phy

 

 

  

      Un but ne parait

 

  jamais

 

plus loin  

 

que lorsqu'on

 

n'essaie pas

 

de l'atteindre          

 

 

 

 

 

 sceau1

http://www.copyrightdepot.com/cd12/00048921.htm

bonial – horaires et promos – moins de co2